Musée de l'Orfèvrerie de la FWB. Domaine du Château de Seneffe


Musée de l'Orfèvrerie de la FWB. Domaine du Château de Seneffe
Site internet
http://chateaudeseneffe.be
Localisation
Rue Lucien Plasman 7-9
B 7180 Seneffe
Belgique
» Carte

Les collections

Collection d'orfèvrerie
» Présentation  » Ressources

Le Domaine de Seneffe est constitué d'un Château de style néo-classique construit au XVIIIe siècle qui abrite la plus belle collection d'orfèvrerie de Belgique, un théâtre, une orangerie, une volière et un parc à l'anglaise de 22 hectares avec un jardin à la française, un étang et une île reliée à la rive par un pont très romantique. Mais l'intérêt du lieu ne se limite pas à ses dimensions historique ou architecturale indiscutables. Le Château de Seneffe s'ouvre à de nombreuses manifestations, des plus traditionnelles aux plus contemporaines, voire avant-gardistes. Il se veut un lieu de rencontres de toutes les expressions artistiques, toutes les curiosités, au travers de tous les styles et toutes les époques.

La somptueuse collection d’orfèvrerie civile du Château de Seneffe est l’aboutissement de la passion d’un collectionneur privé belge, Monsieur Claude D’Allemagne, et de son épouse, Madame Juliette Rémy. Ils ont donné, et ensuite légué au Ministère de la Communauté française de Belgique, l’extraordinaire ensemble d’œuvres en argent patiemment rassemblées durant leur vie. Soucieuse de préserver ce patrimoine autant que de l’enrichir, la Communauté française a poursuivi pendant quelques années une politique d’acquisition d’orfèvrerie visant à compléter la collection. Elle a orienté ses achats vers les œuvres produites dans nos régions, tout en restant attentive aux autres points forts du catalogue que sont l’orfèvrerie française et anglaise, et en soulignant son exceptionnelle dimension européenne. Dons, legs et acquisitions constituent aujourd’hui une des plus importantes collections d’orfèvrerie civile en Belgique. Et depuis le 26 mars 2010, en vertu des articles 5 et 6 du décret du 11 juillet 2002 relatif aux biens culturels mobiliers et au patrimoine immatériel de la Communauté française, l'ensemble des soupières en argent de Jean-François Joseph Beghin a été classé avec la qualification de trésor.