Archives et musée de la littérature


Archives et musée de la littérature
Site internet
http://www.aml-cfwb.be
Localisation
Boulevard de l'Empereur, 4
1000 Bruxelles
Belgique
» Carte

Les collections

Affiches (AML)
» Présentation  » Ressources
Littérature : "Fin de siècle"
» Présentation  » Ressources
Manuscrits et photographies
» Présentation  » Ressources
Oeuvres d'art
» Présentation  » Ressources

Fondés en 1958 à l’initiative de Joseph Hanse avec la complicité d’Herman Liebaers, alors conservateur en chef de la Bibliothèque royale de Belgique, les Archives et musée de la littérature - AML sont un centre de documentation et de recherche sur le patrimoine littéraire, théâtral et éditorial de la Belgique francophone.

Les AML sont structurés en sections héritées de l'histoire complexe de l'institution.

Les AML se sont d’abord fixé comme mission d’inventorier, de cataloguer et de mettre à la disposition du public, des fonds d’archives d’auteurs belges de langue française. A côté de nombreuses acquisitions propres, les AML gèrent des dépôts importants d'archives appartenant à la Bibliothèque royale ou à l'Académie (e.a. les fonds Verhaeren, Baillon, Elskamp, Henry van de Velde, Marie Gevers, Roger Avermaete, Louis Scutenaire ou Albert Mockel).

Dès 1968, le Musée de la parole créé par Paul Hellyn, qui réunissait un nombre considérable de photos et d’enregistrements, est intégré aux AML et forme le noyau de la section audiovisuelle, composée aujourd’hui d’une sonothèque, d’une photothèque et d’une vidéothèque.

En 1969, le Centre international d’études poétiques créé par Fernand Verhesen dans le cadre des Biennales internationales de poésie est, lui aussi, rattaché à l’institution. Il sert de socle à la section internationale des AML. Il y renforce, en outre, la section Poésie belge.

À partir de 1980, le théâtre devient une section spécifique qui s’attache à conserver et à collecter les données sur le spectacle vivant francophone de Belgique. En 1981 débute ainsi la publication de L’Annuaire du spectacle, se basant sur des fonds de dramaturges issus du symbolisme et de l’expressionnisme (Maurice Maeterlinck, Georges Rodenbach, Michel de Ghelderode, Henry Soumagne, Fernand Crommelynck, ...), mais aussi sur des fonds de dramaturges contemporains (Michèle Fabien, Jean Louvet, Paul Willems, René Kalisky,...), des fonds d'archives de critiques (Jacques Hislaire, ...) ou encore sur des archives privées de théâtres et de compagnies.

Les AML créent ensuite une section consacrée au Patrimoine autobiographique des archives (APA-AML) en vue d’élargir les collections d’archives autobiographiques inédites de l'institution, dans la lignée des travaux de Philippe Lejeune.

Les AML possèdent également une bibliothèque littéraire internationale comprenant entre autres une collection de revues littéraires unique en Belgique (particulièrement riche pour l'Amérique latine, l'Italie,...) ainsi qu'un fonds d'archives consacré à l'Afrique centrale (Burundi, Congo, Rwanda).

Les collections des AML se composent de manuscrits, de brouillons d'écrivains, d'épreuves corrigées, de journaux intimes, de correspondances, d'ouvrages, de photographies, de documents audiovisuels, de coupures de presse, d'affiches, d'oeuvres d'art, d'objets d'écrivains ...