La Boverie


La Boverie
Site internet
http://www.laboverie.com
Localisation
3, Parc de La Boverie
4020 Liège
Belgique
» Carte

Les collections

Albums d'Arenberg et de Clérembault
» Présentation  » Ressources
Peinture dont "La vente de Lucerne"
» Présentation  » Ressources
Sculptures (La Boverie)
» Présentation  » Ressources

Le Palais des Beaux-Arts de Liège est construit à la Boverie pour l'Exposition universelle de 1905. Son architecture est influencée par le néo-classicisme français de la fin du XVIIIè siècle. Ses architectes sont Jean-Laurent Hasse et Charles Soubre, directeurs de l'Exposition et sa stabilité en ces terres infiltrées par les eaux de la Meuse est assurée par 240 puits de 3.5 m creusés par la "Société des fondations par compression mécanique du sol" de l'ingénieur François Hennebique. Cette technique sera reconnue par un Grand prix eu terme de l'Exposition. Le palais est voué à accueillir la section des Beaux-Arts et hébergera des salons d'art avant l'installation en 1951 du Cabinet des estampes et du Musée de l'Art wallon en 1952. Il devient en 1993, après une rénovation partielle, le Musée d'Art moderne et d'Art contemporain. Actuellement, plus largement rénové, il abrite les collections de l'Art wallon et des Beaux-Arts.Il compte plusieurs biens classés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le Parc de la Boverie, dévolu aux sports et à la détente après le creusement du canal de la Dérivation (1853), conserve sa vocation de 1905 de jardin d'agrément redessiné partiellement par le paysagiste Louis Van der Swaelmen. En 1930, il abrite la section des Sports nautiques lors de l'Exposition internationale. Il accueille une volière (1937)et roseraie dessinée dans l'esprit des jardins à la française (1950). Dans sa partie nord est édifié à partir de 1958 le Palais des Congrès (Groupe L'Equerre)et la Tour Cybernétique de Nicolas Schöffer, la plus haute en Europe (1961 - 52 m). Le site paysager est classé en 1974.