Restaurant Kashiwagi à Nihonbashi

Restaurant Kashiwagi à Nihonbashi

Cette estampe appartient à la série "Les restaurants réputés d'Edo".

La scène fait appel au procédé d'interpénétration des espaces intérieur et extérieur et d'ouverture vers un quartier de la ville. A l'avant-plan, trois musiciennes ont pris place au balcon du restaurant pour regarder le paysage de la Nihonbashi-gawa. Les noms de leurs instruments (cithare, violon à 4 cordes et lyre japonaise) sont précisés par des inscriptions. L'une d'elles regarde au-delà du pont Nihonbashi, où l'on aperçoit les toits d'un quartier d'habitation animé. Les hampes de bambou dressées sur les toits des maisons et auxquelles flottent des bandelettes de papier et des symboles de bonheur, prospérité et succès indiquent qu'il s'agit là de la fête de Tanabata, le 7e jour du 7e mois.

Dimensions : format ôban horizontal. Hauteur en cm : 25,2 ; Largeur : 37,1.

Matériaux et techniques : estampe polychrome sur papier de type nishiki-e.

Usage : En dépit de ses grandes qualités esthétiques et du nombre considérable d’informations qu’elle recèle sur l’architecture et l’urbanisme d’Edo, cette série a toujours été considérée comme une oeuvre mineure d’Hiroshige, admiré tout d’abord en tant que maître du paysage. Mariemont possède 27 estampes de la série, dont un second tirage de l’estampe représentant le restaurant Ogura-an à Honjô Koume (Ac. 94/266 et Ac.94/290). Le seul exemplaire connu de la série complète se trouve au Musée Hiraki de Yokohama au Japon.


Institution

Musée royal de Mariemont
» Présentation  »  Ressources

Collection

Extrême Orient
» Présentation  » Ressources

Aidez-nous à décrire ce document !