Table d'offrande

Table d'offrande

Table au profil trapézoïdal.

Cette table d’offrande polie évoque la forme du signe hetep, cernée d’une dépression rectangulaire, non polie, qui permettait au liquide que l’on y versait de s’écouler vers l’extérieur. Une scène de libation est gravée dans l’espace central. À gauche le prêtre ritualiste, crâne rasé, vêtu d’une longue robe, fait une libation de la main droite levée, tandis qu’il tient une cassolette à encens (?) dans la main gauche. À droite, l’âme-ba du défunt Iahirdis, dressée sur la représentation d’une tombe et suivie de son ombre représentée par un éventail (le signe hiéroglyphique S 35), reçoit la libation d’eau. Au centre de la scène, à la verticale, deux grands vases hes et deux cavités en forme de cartouche, légèrement creusées et non polies, entourent différentes formes de pains, ronds, oblongs, etc., surmontés par des fleurs de lotus. Dans la partie supérieure, sous les filets d’eau, en commençant par la gauche, des pains stylisés, le signe de vie, un vase et une fleur de lotus, une corbeille de fruits, un vase de bière et des jarres de vin, deux formes de pains illustrent la formule traditionnelle de l’offrande. Une inscription court sur le bord et sur les tranches tout autour de la table d’offrande. Les zones illustrées et inscrites ont été soigneusement polies et la table a été utilisée abondamment comme on peut en juger par l’usure des figures et la disparition d’une partie du texte dans la partie inférieure centrale. Le revers de la table est taillé en forme de parallélépipède à quatre faces trapézoïdales non polies. La zone centrale, rectangulaire, sur laquelle reposait la table, est grossièrement taillée et en légère saillie sur les côtés.

Inscriptions et marques : Description : Une formule d'offrande accompagne la scène. Elle commence en haut à droite, continue par le bas, et se termine en haut à gauche. Une partie du texte sur la droite semble avoir été oblitérée, tandis qu'au milieu, suite à l'utilisation répétée de la table, il a presque complètement disparu. Le bord de la surface du bloc est également pourvu d'un texte, qui commence au-dessus de l'oiseau-ba, se poursuit sur la droite de la rigole, et tourne autour de la table d'offrandes. Une inscription semblable orne les côtés et se développe de la même façon. Traduction : Face du monument A.1. Au-dessus du prêtre ritualiste: « (Faire) libation». A.2. Au-dessus du ba du défunt: «Que vive le ba d’Osiris-Iahirdis». A.3. Sur le pourtour intérieur: «Réciter par l’Osiris Iah(irdis) … cette libation répandue devant ta face (?), répandue devant ton autel (?) … à toi [sous] tes sandales. Reçois pour toi l’humeur sortie de toi. Ton cœur ne faiblira pas sous toi grâce [à elle][lors de] ta sortie vers (?) …». A.4. Sur le pourtour extérieur: «(Iahirdis), fils de Pachertaihet, issu de la Dame de la Maison, Herer(et), justifiée. Reçois pour toi cette libation. Rafraîchis-en toi en présence d’Horus en ton nom, lors de la sortie pour (faire) libation. Reçois pour toi l’humeur qui sort de toi. Horus agit pour toi jusqu’en tout lieu où flotte pour toi la barque d’Osiris. Reçois pour toi ton natron-bd en ton nom (sic), en présence (?) de tous les dieux jusqu’en tout lieu où tu te rends, (et) que délivrent pour toi cet Horus (et) les fils d’Horus, (un rituel?) divin qui te donne accès au ciel. Tu seras comme Rê, ton ennemi (étant) abattu sous toi en ton nom, (car) tu es ce dieu, Horus en tant que jeune homme (bis). Rajeunis-toi (bis) en ton nom avec l’eau de la jeunesse (bis) [advenue ?] du sceptreheka d’Osiris … il....». Pourtour extérieur du monument «Ô Osiris-Iahirdis, né de Hereret, tu donnes (sic) le sistre plaisant, chaque jour, comme celui qui préside à Behedet (?); (et) ton tertre devient puissant par lui, (comme) celui qui est à la tête des vivants. Tu traverses (?) … ba (?) vivant de Bousiris et (de) l’Orient en tant que phénix (bis). Tu montes vers le ciel supérieur en présence de la majesté de Rê-Horakhty (et) d’Atoum, (où tu seras) l’élevé qui préside aux étoiles et aux dieux. Tu sortiras au jour d’Horus, lorsqu’il sort (et) ta majesté t’oindra en tant qu’ouadjtj (?), (lorsque) brille son disque (solaire). Les vantaux sont ouverts pour toi en ce lieu. Les maîtres ’éternité versent (?) sur toi l’onde rafraîchissante (?). Il t’est donné des offrandes alimentaires sur l’autel du dieu bon (i.e. Osiris)».

Dimensions : Hauteur en cm : 7,5. Longueur en cm : 47. Largeur en cm : 27,5. Hauteur tranche en cm : 3,5.

Matériaux et techniques : Grauwacke


Institution

Musée royal de Mariemont
» Présentation  »  Ressources

Collection

Archéologie : Egypte - Proche-Orient
» Présentation  » Ressources

Aidez-nous à décrire ce document !