L'Incantation

L'Incantation

Le récit de cette scène nous est conté dans l'ouvrage d'Octave Uzanne intitulé Son Altesse la femme où cette oeuvre servit d'illustration au chapitre dénommé Le Mirouer de sorcellerie. Octave Uzanne narre en vieux français l'histoire du docteur Iehan Manigarolle, “grand viveur“ qui, l'âge venant, tomba “de fièvre libertine en sombre mélancolie“. Désespéré de ne plus goûter aux joies de l'amour, il en appelle à la sorcellerie.“La grant chambre de son logis fust eschangiée en laboraitoyre de sorcellerie et vouée ainsi à Sathan“. Rops nous présente dès lors un cabinet d'alchimiste, où se côtoyent “ la brune chouette et le hibou noir, le marabout empaillé, les rouges pommes d'amour, le parchemin vierge pour pactes sataniques, les coeurs d'enfants nouveaux nés en bocal bien clos et scellé...“ Iehan multiplie les études pour retrouver sa folle vie d'antan. Il a façonné un magnifique miroir et invoque Belzébuth, prince des diables. Le miroir métallique se crevasse, se fend et soudain, un corps de femme lui apparaît. Iehan pactise alors avec le diable et retrouve toute sa vigueur. L'histoire nous apprend qu'il finira arrêté comme sorcier et brûlé vif. La morale misogyne comme il se doit, nous affirme que “la femme est suppost du dyable et que tous meurtres, crimes, abonimations que commettent les hommes lui peuvent estre imputés...“Pour souligner ce propos, Rops a représenté sur la tapisserie qui sert d'arrière-plan à la scène, deux des représentations emblèmatiques de la “femme fatale“ telle que la conçoit l'époque: la sirène, qui réapparaîtra à plusieurs reprises dans son oeuvre et l'image d'Eve. Car c'est bien la tentation originelle qui est évoquée sous les allures raffinées de cette scène d'amour courtois. L'inscription en marge de la tapisserie mentionne explicitement EVA, la première des tentatrices, celle qui causa la chute de l'Homme. Dans Félicien Rops : vie et oeuvre par Bernadette Bonnier et Véronique Leblanc. Stichting Kunstboek, 1997.

Cabinet d'alchimiste D'après le dessin daté c1878 (Communauté française de Belgique en dépôt au Musée provincial Félicien Rops)

Dimensions : avec cadre: 58 x 43 x 1,5 cm gravure: 315 x 205 mm à jour: 345 x 225 mm

Matériaux et techniques : Gravure couleur sur papier


Institution

Musée Félicien Rops
» Présentation  »  Ressources

Collection

Dessins et gravures : Rops
» Présentation  » Ressources
Type de ressource
Objet
Date de création
1878
Auteurs, contributeurs et éditeurs
Rops, Félicien. Auteur
Thèmes
Estampe, Gravure, Papier, Sorcellerie, Femme, Nudité, Couvre-chef, Accessoire du costume liturgique, Crâne, Animal domestique, Chat, Tapisserie, Armoiries, Groupe des XX
Identifiant de l'objet
MAR-ROPS-APC2655

» Plus d’informations sur la ressource


Aidez-nous à décrire ce document !