Restaurant Mankin Keiseigakubo à Hakusan

Restaurant Mankin Keiseigakubo à Hakusan

Cette estampe appartient à la série "Les restaurants réputés d'Edo".

Des voyageurs font une halte au restaurant Mankin, dont un écriteau vante la rapidité du service. Hommes et chevaux vont et viennent sur cette route étroite, longée de demeures de samourai, dans le quartier de Hakusan, près de Ueno. Le nom Keiseigakubo est une allusion au chant du coq que l'on entendait tous les soirs à cet endroit, et symbole d'un coq en or de légende, que l'on découvrit dans la terre d'un des jardins.

Dimensions : format ôban horizontal. Hauteur en cm : 25,9 ; Largeur : 37,8.

Matériaux et techniques : estampe polychrome sur papier de type nishiki-e.

Usage : En dépit de ses grandes qualités esthétiques et du nombre considérable d’informations qu’elle recèle sur l’architecture et l’urbanisme d’Edo, cette série a toujours été considérée comme une oeuvre mineure d’Hiroshige, admiré tout d’abord en tant que maître du paysage. Mariemont possède 27 estampes de la série, dont un second tirage de l’estampe représentant le restaurant Ogura-an à Honjô Koume (Ac. 94/266 et Ac.94/290). Le seul exemplaire connu de la série complète se trouve au Musée Hiraki de Yokohama au Japon.


Institution

Musée royal de Mariemont
» Présentation  »  Ressources

Collection

Extrême Orient
» Présentation  » Ressources

Aidez-nous à décrire ce document !